Guilhem Bousquet Photographies

Guilhem Bousquet Photographies

Commentaires

Joli travail Guilhem, tant photo que rédactionnel... si un jour vous venez sur Notre Dame de la Rouvière, faites signe, se sera avec plaisir que je vous desaltérerai.

Cette page a pour but de partager avec vous les photos de mes errances et de vous faire découvrir des lieux, des curiosités, des balades sur la zone autour de la Porte Sud des Cévennes.

Cévennes, Causses, Aigoual, plaines, garrigues et bartas. Je me nomme Guilhem Bousquet, photographe, écrivain et musicien amateur. - Photographe : Nature, paysages, macros, photos-balades, concerts, photographe des "The Cevenn's boars" - Ecrivain : Textes et articles divers, Délires du Dr von Guins - Musique : Bassiste chez : Six Tease & the Rockets, Le Trio GIM's, The Lost Dead Moving Spaghetties Heroes

Fonctionnement normal

-Le Mont Aigoual depuis le Col de la Cardonille le 1er Janvier 2021-
© Guilhem Bousquet Photographies

Une année s'est écoulée depuis la création de cette page, beaucoup de photos et de lieux mais surtout un projet qui a pu se développer grâce à vous, à vos encouragements, à vos partages…
Un départ avec le doute que mes photos accompagnées d'un texte accueillent un tel enthousiasme.
De petites balades et j'insiste sur le mot "balade" car je ne fais pas de randonnée mais bel et bien des balades à la portée de tout le monde : si je peux y aller, vous pouvez y aller seul ou en famille.
Un grand, grand merci à vous, car si je propose des photos, des lieux et des petits textes pour les accompagner, sans personne pour les regarder, les lire et les partager, cette page ne pourrait vivre. Une année où vous avez été les premiers à rejoindre cette page en lui permettant de pouvoir ouvrir ses ailes où vos commentaires donnent des plumes à celles-ci. Vos encouragements réconfortent mon projet de faire découvrir ou re-découvrir cette région que j'aime tant à travers des photos agrémentées d'un soupçon de poésie.

Merci à vous toutes et tous, encore une fois, je vous présente mes meilleurs vœux et vous souhaite une bonne année 2021.

© Guilhem Bousquet Photographies

*Textes et photos sont de Guilhem Bousquet (les fautes aussi)

Cévennes Méditerranée Mont Aigoual Causses Cévennes #montpellier #ganges #occitanietourisme #photographies #Hérault #naturephoto

- Notre maison, la Porte Sud des Cévennes…-
Meilleurs vœux, en vous souhaitant une bonne année 2021 à toutes et à tous !!

En ces dernières heures de l'année qui va s'achever, je vous propose un petit tour à L'Aigoual sur un des 1er albums de la création de la page Guilhem Bousquet Photographies.
Tout un tas de photos attendent leurs publications mais d'abord, retournons dans un souvenirs...
Malgré une année des plus difficile, passez un bon réveillon en levant un verre vers la Lune et, dans un rayon d'argent, faites un vœu.

Un appel, une envie d'aller errer dans le froid coloré de l'Aigoual afin d'essayer d'apercevoir la magie que nous offre Mère Nature. La magie n'opère que si vous êtes patient et si vous avez l'oeil car elle est timide et discrète. La Dryade se cachera dans le tronc d'un arbre au moindre bruit, la fée ira derrière un champignon qui lui, comme ses compagnons bardes, car on le sait, les champignons sont toujours en bande, de petits ménestrels du sous bois, lui, dis-je, dissimulera son instrument de musique sous la feuille à côté de lui. Les saisons ont toutes un charme fabuleux et j'ai une grande affection pour l'automne, sa beauté, ses couleurs et sa mélancolie pittoresque pleine de poésie.
- Le Mont Aigoual, Cévennes, 1565m, Gard et Lozère, Occitanie -
Crédit photo ©Guilhem.Bousquet

- Réponse à la devinette -

Félicitations à Angèle Tejeiro qui a trouvé la réponse.

En effet, l'Argiope frelon fait des cocons. Ils ressemblent à de petites montgolfières à l'envers dans une cage de toile. Ainsi, les œufs hivernent à l'abri du gel.
Cette araignée, malgré une taille assez grande, est totalement inoffensive pour nous et ne peut traverser notre épiderme de ses crocs.
Elle ne sait pas "marcher" correctement en dehors de sa toile. Bien des araignées peuvent se déplacer sur n'importe quelle surface mais pas elle. Elle peut mourir si elle n'est pas sur sa toile, donc évitez de la prendre dans vos mains, sinon, pensez à la remettre sur sa toile.
Beaucoup d'entre nous ont pu voir lorsqu'ils se baladent ou dans leurs jardins, un fil de soie dans le vent… Aussi appelé "le fil de la Vierge", c'est un moyen de transport pour de très jeunes araignées comme l'Argiope frelon.

- Petite devinette -

Mais quelle est donc cette chose ?

Petit Indice : En rapport direct avec une de mes photos publiée fin août 2020.

"La flamme d'or d'un millier de papillons dont les ailes frémissent comme les feuilles au vent, embrase la palette hivernale où les verts règnes. La roche aux nuances grises, jalouse d'une telle oriflamme, laisse couler un bleu sur son visage encore humide d'une pluie récente."
© Guilhem Bousquet Photographies
*A noter un soupçon de rouille…
- Aujourd'hui j'ai eu la chance de pouvoir rentrer dans un lieu classé monument historique qui date du XIIe siècle. La Chapelle Romane de St Etienne d'Issensac !! Trop content d'avoir eu cette chance !! :) :) Je partagerais ce moment avec vous bientôt. -

Guilhem Bousquet Photographies #ganges #occitanietourisme #montpellier #photographies #Hérault #Brissac #stetiennedissensac #texte #poète #poésie #romantisme #photography #photooftheday #photo #naturephoto #naturelovers #nature Cévennes Tourisme Cévennes Méditerranée

En vous souhaitant un très bon réveillon de Noël !! 🎄🌟🎄

Pour marquer le coup, un peu de magie depuis le Sanctuaire de Notre Dame du Suc*.
*Le même jour que la photo précédente sans le zoom sur le Mont St Baudille.
Vous êtes désormais un peu plus de 500 personnes abonnées à la page, merci à vous.🙏
Encore une fois, passez un très bon réveillon de Noël !! 🎄🌟🎄
Cévennes Méditerranée

Dans le bleu charrette d'un ciel chargé de morceaux de ouate encore humide, des voiles vaporeux effleurent d'une caresse flottante notre massif.
Depuis le Sanctuaire de Notre Dame du Suc, presque sous le Roc Blanc, je regarde la vallée de la Buèges et au loin, vers le Sud, l'antenne du Mont St Baudille…
Le Roc blanc d'un côté et à l'autre bout le Mont St Baudille, sont les deux bouts de la Seranne. 25km les séparent mais ce jour, d'un regard, profond je peux voir toute la dorsale de ce massif de la Seranne.
Guilhem Bousquet Photographies #laseranne #montstbaudille #stbauzilledeputois #ganges #occitanietourisme #montpellier #photographies #Hérault #nature #naturephotography #naturelovers #naturephoto #vuemagnifique #vue Cévennes Tourisme Cévennes Méditerranée #bleu #blue

"Sous la pluie je regarde l'Hérault s'écouler doucement.
Les gouttes volent, l'instant d'une chute, avant de plonger dans le fleuve et rejoindre la mer.
L'eau glisse, coule en même temps qu'elle choit d'un ciel chargé du gris voile cotonneux.
Le temps se déverse comme un flot continu qui file en laissant la trace d'un espoir tisser le souvenir d'une époque révolue. Une tapisserie de pierre qui depuis neuf siècles, enjambe l'Hérault au son des cloches désormais muettes de la chapelle romane."
© Guilhem Bousquet Photographies
Le pont et la Chapelle romane de St Etienne d'Issensac, un ensemble médiéval classé monument historique depuis 1945.
Construite au XIIe siècle sur l'itinéraire d'un chemin de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.
#occitanietourisme #montpellier #Occitanie #photographies #photo #stetiennedissensac #chapelleromane #monumenthistorique #poésie #texte #pittoresque #Brissac #Hérault Cévennes Méditerranée

Couleurs hivernale des Cascades d'Orgon.
Guilhem Bousquet Photographies

"Part sombre d'un fantasme à la silhouette magique naviguant sur la vague hivernale d'un courant solaire.
L'ombre devant la lumière…"
© Guilhem Bousquet Photographies

Fin d'une petite série d'ombre et lumière. Saurez vous me dire où se situe ce lieu ?
… Facile ;)

Cévennes Méditerranée #ganges #montpellier #photographies #photo #contrejour #château #Brissac #photooftheday #photography #photographie #photographer #occitanie #occitanietourisme

Sur la pente du Pic d'Anjeau mon esprit erre sous les arbres d'ombres… La pluie s'estompe et le vent souffle des rayons dorés d'un brasier couchant sur quelques voiles vaporeux qui rougissent délicatement d'une affectueuse caresse romantique qu'éprouve l'exaltation d'un rêve éveillé…
© Guilhem Bousquet Photographies
#montpellier #naturelovers #cevennestourisme #photo #occitanie #stlaurentleminier #nofilter #ganges #photography #photooftheday #photographer #photographie Cévennes Tourisme Cévennes Méditerranée #nature #naturephotography #picdanjeau

Discrétion d'un soleil couchant où le temps glisse sur la surface miroitante de la Vis dans l'ombre azuré du Pic d'Anjeau.
Un contre jour éphémère m'enveloppe d'un voile obscur où un vent glacial, dans le sillon de la vallée, s'engouffre…
© Guilhem Bousquet Photographies

#lavis #montpellier #photographies #naturelovers #ganges #contrejour Cévennes Méditerranée #stlaurentleminier #photo #photography #photooftheday #nature #naturephotography

Sous le charme mélancolique des branches d'un saule pleureur, l'ondulation vibrante de ses lianes, bruissant au moindre souffle de vent.
Sur le sol flottent les ombres d'une lumière blanche d'azur, des tentacules obscures qui ondoient à la surface d'un miroir liquide...
©Guilhem Bousquet

#montpellier #photographies #Hérault #naturelovers #photo #Cévennes #ganges Guilhem Bousquet Photographies Cévennes Méditerranée #cazilhac #poète #romanesque #romantic #occitanie

J'effleure une bulle de rêve, naviguant sur la Mer de la Tranquillité. Les vagues de sable blanc viennent heurter la conque de mon esprit dans un bouquet d'écume romanesque…
Bourgeon chimérique d'idées naïves au cœur tendre et jaune… Je ne suis qu'au ras des pâquerettes.
Guilhem Bousquet Photographies
#photo #montpellier #Hérault #naturelovers #Cévennes #ganges Cévennes Méditerranée #pâquerettes #fleurs #poésie #poète #romantique #romanesque #rêve #dream #flowers #photographies #nature #naturephotography

Réfugié dans l'ombre d'une fleur, j'observe de dessous ses pétales jaunes. Ils deviennent alors un second soleil dans les rayons du premier. Un soleil, un de ce que l'on peut toucher du bout des doigts, effleurant cette douceur jaune si fragile au parfum suave…
©Guilhem Bousquet
Guilhem Bousquet Photographies
Merci pour tous vos commentaires très sympas et vos partages, n'hésitez pas à laisser un avis sur mon travail c'est toujours plaisant et renforce celui-ci.
Peut être, et surtout grâce à vous, arriverons nous à 500 abonnés et likes de pages avant la date anniversaire de création de cette page. Bientôt 1 année de ce projet photos/textes sur notre Porte Sud des Cévennes qui me tient tant à coeur.
Un grand merci à vous !! Vous êtes formidables, notre petite communauté grandit grâce à vous, merci beaucoup !
#ganges #montpellier#cevennestourisme #hérault #naturelovers #Cévennes Cévennes Tourisme Cévennes Méditerranée Parc national des Cévennes #photo #photography #photographer Paysage du Sud Cevennes #poésie #poète

Le moulin à papier de Brissac est connu dès la fin du XVIIe siècle, en lien au départ avec la propriété féodale de l’ensemble château - parc - papeterie. Divers entrepreneurs papetiers l’exploiteront, la développeront jusqu’au dernier papetier de Brissac, C. Levère. 
Ce ne sont aujourd’hui que des ruines industrielles qui continuent de s’effondrer et pour certaines, servent encore de hangar ou de garage…

L'industrie papetière se développe dans la Province du Languedoc à partir du 17ème siècle.
Deux papeteries s'implantent en bordure des Cévennes, l'une à St Laurent le Minier sur les rives de la Vis, petite commune du Gard à 5 km de Ganges, l'autre à Brissac sur les rives de l'Avèze, à 7 km de Ganges.

Les documents d'archives attestent l'existence de la papeterie de St Laurent dans les années 1670, mais sa construction est probablement un peu antérieure.

Le moulin à papier de Brissac est un peu plus récent 1699, il est l'œuvre du maître maçon gangeois Claude Etienne pour le commanditaire, le Baron de Brissac : Jean-Baptiste de Roquefeuil.
Plus modeste que la manufacture de St Laurent, le moulin de Brissac emploie une dizaine d'ouvriers pour une seule cuve. 
8 sortes de papiers fabriqués, consommés en Languedoc, à Marseille et dans le Levant.

Jusqu'en 1739, les papeteries ne sont soumises à aucun règlement, à partir de cette année-là, la fabrication du papier doit obéir à des normes très strictes, les rames non conformes seront aussitôt détruites. 
A partir de 1770, la situation de l'industrie papetière se dégrade à cause de l'insubordination des ouvriers et en 1789 les troubles gagnent les papeteries de Brissac et de St Laurent. Suite à une enquête, une amende a été faite et payé par le fabricant qui craignait de voir déserter son atelier. Amende qui a été employé par les ouvriers de l'une et l'autre fabrique à une "espèce de fête". 
Les deux papeteries sont citées par les autorités comme les sièges de l'insurrection ouvrière.

La papeterie de Brissac retrouve au début du 19ème siècle une certaine activité, mais elle produit surtout du papier d'emballage.
En 1810, la moyenne des ouvriers se situe autour de 13. En 1819, Guillaume Gout rachète la fabrique au dernier descendant des Roquefeuil. Mais à partir de 1826, la situation se dégrade et la production chute énormément. On passe d'une production d'environ 2000 rames de papier en 1810 à 160 rames de papier en 1835.
A partir de 1827, la papeterie appartient à J.B. Percin de Montgaillaird, marquis de la Valette qui hérite des terres de Ganges et ST Laurent de sa tante M.J de Gontaut-Biron, veuve du marquis de Ganges. (*D'où sûrement le nom de la rue Biron (pour les Gangeois(es))
Le marquis s'intéresse à la fabrique de papier qu'il a l'intention de rénover et de moderniser. Son premier souci est de se séparer des Gout dont il n'apprécie pas la gestion. Ils quittent la fabrique en 1835 après 40 ans de fermage.
A Brissac comme à St Laurent, les Gout ont échoué dans leur entreprise faute de n'avoir jamais modernisé leurs manufactures. Ils n'ont jamais cessé de fabriquer le papier de façon traditionnelle à la cuve, à une époque où la plupart des concurrents utilisaient le cylindre à la hollandaise et un peu plus tard la machine à papier continu.

Dès lors, le destin des deux papeteries va complètement diverger. Celle de Brissac, jusque là modeste petit moulin, va devenir à partir des années 1870 une importante usine hydro-électrique de papier d'emballage sous l'impulsion d'un homme, qui deviendra propriétaire en 1901.  Augustin Gay qui débute comme ouvrier papetier à Brissac, auprès de son père, fermier lui-même au cours des années 1860, réussit à obtenir des propriétaires une complète rénovation et une modernisation de l'usine qui ne cessera d'augmenter sa production et fera la fortune de son nouveau propriétaire.
L'usine dirigée à partir de 1915 par le gendre d'Augustin Gay, Charles Levère, fermera définitivement ses portes en 1966.
La fabrique de St Laurent quant à elle, malgré la bonne volonté et les grands projets d'avenir du fermier qui reprend l'affaire en 1835; ainsi qu'un début de modernisation survenu trop tard, cesse définitivement toute activité au cours des années 1840.

"Les papeteries de Brissac (Hérault) et de St Laurent le Minier (Gard), en Languedoc. 1988"
Auteur : Catherine Ferras
Etudes Héraultaises.fr

Peut être que la prochaine fois que vous irez là bas, vous regarderez le lieu d'une autre manière. 
En attendant, c'est là que je vous emmène, dans les fumées de la cheminée de la papeterie, dans la fumée de la pipe du temps...

@Guilhem Bousquet Photographies

Le moulin à papier de Brissac est connu dès la fin du XVIIe siècle, en lien au départ avec la propriété féodale de l’ensemble château - parc - papeterie. Divers entrepreneurs papetiers l’exploiteront, la développeront jusqu’au dernier papetier de Brissac, C. Levère.
Ce ne sont aujourd’hui que des ruines industrielles qui continuent de s’effondrer et pour certaines, servent encore de hangar ou de garage…

L'industrie papetière se développe dans la Province du Languedoc à partir du 17ème siècle.
Deux papeteries s'implantent en bordure des Cévennes, l'une à St Laurent le Minier sur les rives de la Vis, petite commune du Gard à 5 km de Ganges, l'autre à Brissac sur les rives de l'Avèze, à 7 km de Ganges.

Les documents d'archives attestent l'existence de la papeterie de St Laurent dans les années 1670, mais sa construction est probablement un peu antérieure.

Le moulin à papier de Brissac est un peu plus récent 1699, il est l'œuvre du maître maçon gangeois Claude Etienne pour le commanditaire, le Baron de Brissac : Jean-Baptiste de Roquefeuil.
Plus modeste que la manufacture de St Laurent, le moulin de Brissac emploie une dizaine d'ouvriers pour une seule cuve.
8 sortes de papiers fabriqués, consommés en Languedoc, à Marseille et dans le Levant.

Jusqu'en 1739, les papeteries ne sont soumises à aucun règlement, à partir de cette année-là, la fabrication du papier doit obéir à des normes très strictes, les rames non conformes seront aussitôt détruites.
A partir de 1770, la situation de l'industrie papetière se dégrade à cause de l'insubordination des ouvriers et en 1789 les troubles gagnent les papeteries de Brissac et de St Laurent. Suite à une enquête, une amende a été faite et payé par le fabricant qui craignait de voir déserter son atelier. Amende qui a été employé par les ouvriers de l'une et l'autre fabrique à une "espèce de fête".
Les deux papeteries sont citées par les autorités comme les sièges de l'insurrection ouvrière.

La papeterie de Brissac retrouve au début du 19ème siècle une certaine activité, mais elle produit surtout du papier d'emballage.
En 1810, la moyenne des ouvriers se situe autour de 13. En 1819, Guillaume Gout rachète la fabrique au dernier descendant des Roquefeuil. Mais à partir de 1826, la situation se dégrade et la production chute énormément. On passe d'une production d'environ 2000 rames de papier en 1810 à 160 rames de papier en 1835.
A partir de 1827, la papeterie appartient à J.B. Percin de Montgaillaird, marquis de la Valette qui hérite des terres de Ganges et ST Laurent de sa tante M.J de Gontaut-Biron, veuve du marquis de Ganges. (*D'où sûrement le nom de la rue Biron (pour les Gangeois(es))
Le marquis s'intéresse à la fabrique de papier qu'il a l'intention de rénover et de moderniser. Son premier souci est de se séparer des Gout dont il n'apprécie pas la gestion. Ils quittent la fabrique en 1835 après 40 ans de fermage.
A Brissac comme à St Laurent, les Gout ont échoué dans leur entreprise faute de n'avoir jamais modernisé leurs manufactures. Ils n'ont jamais cessé de fabriquer le papier de façon traditionnelle à la cuve, à une époque où la plupart des concurrents utilisaient le cylindre à la hollandaise et un peu plus tard la machine à papier continu.

Dès lors, le destin des deux papeteries va complètement diverger. Celle de Brissac, jusque là modeste petit moulin, va devenir à partir des années 1870 une importante usine hydro-électrique de papier d'emballage sous l'impulsion d'un homme, qui deviendra propriétaire en 1901. Augustin Gay qui débute comme ouvrier papetier à Brissac, auprès de son père, fermier lui-même au cours des années 1860, réussit à obtenir des propriétaires une complète rénovation et une modernisation de l'usine qui ne cessera d'augmenter sa production et fera la fortune de son nouveau propriétaire.
L'usine dirigée à partir de 1915 par le gendre d'Augustin Gay, Charles Levère, fermera définitivement ses portes en 1966.
La fabrique de St Laurent quant à elle, malgré la bonne volonté et les grands projets d'avenir du fermier qui reprend l'affaire en 1835; ainsi qu'un début de modernisation survenu trop tard, cesse définitivement toute activité au cours des années 1840.

"Les papeteries de Brissac (Hérault) et de St Laurent le Minier (Gard), en Languedoc. 1988"
Auteur : Catherine Ferras
Etudes Héraultaises.fr

Peut être que la prochaine fois que vous irez là bas, vous regarderez le lieu d'une autre manière.
En attendant, c'est là que je vous emmène, dans les fumées de la cheminée de la papeterie, dans la fumée de la pipe du temps...

@Guilhem Bousquet Photographies

Balades solitaires

Je me nomme Guilhem Bousquet, photographe, écrivain et musicien amateur.

Il m'arrive de partir en errance sur des chemins de papiers blancs où coule l'encre des mots qui ruisselle en phrases et dont la source jaillit de mon esprit.

Depuis quelques temps, j'ai décidé d'aller errer sur d'autres chemins. Ceux tout autour de chez moi, ceux de la Porte Sud des Cévennes.

Cette Porte Méridionale des Cévennes située à Ganges, endroit unique, carrefour vers les Causses et les Cévennes classés UNESCO et vers les plaines qui mènent à la mer Méditerranée. Un lieu que j'aime beaucoup, mon foyer, mes racines.

Vous voulez que votre entreprise soit Service Photographique la plus cotée à Ganges?

Cliquez ici pour réclamer votre Listage Commercial.

Vidéos (voir toutes)

Episode Cévenol 19.09.2020